Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavage Mortuaire Islamique
  • Lavage Mortuaire Islamique
  • : As salamu'alaykum wa rahmatuLlahi wa barakatuhu, Vous trouverez ici, des réponse à vos questions relatives à la mort et aux divers usages dans certains cas précis. Dans le cas où vous ne trouveriez pas de réponse à vos questions sur le blog, n'hésitez pas à me laisser un message ou un commentaire avec votre question, je me ferai un plaisir de chercher pour vous, des réponses suivant le Coran et la Sunnah in chaa Allah t'Aala.
  • Contact

Recherche

21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 01:53

 

testament3_292x237.jpg

  Question : 

Est-ce que l'écriture d'un testament est obligatoire ?
Des témoins sont-ils nécessaires ?
Je ne connais pas le style dans lequel on l'écrit, et je souhaite de votre part une orientation.
 

Réponse : 

Le testament doit être écrit de la façon suivante : « Je suis untel fils d'untel, ou fille d'untel, j'informe que j'atteste qu'il n'y a point de divinité en dehors d'Allah, Seul, sans associé, et que Muhammad est Son serviteur et Messager, qu'Eissâ (Jésus) est le serviteur d'Allah et Son Messager et Sa parole transmise à Maryam (Marie), que le Paradis existe, que l'Enfer existe, que l'Heure arrivera sans nul doute, et qu'Allah ressuscitera les morts.

Je recommande à ma famille et à mes proches de craindre Allah, d'avoir un bon comportement les uns envers les autres, d'obéir à Allah et Son Messager, de se recommander mutuellement la vérité et la patience.

Je leur recommande à l'instar d'Ibrâhîm (Abraham) et Yacqûb (Jacob), quand ils s'adressèrent à leurs fils :

« Ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion : ne mourrez point, donc, autrement qu'en Soumis ! (à Allah). »
[la vache verset 132] 


Puis, il rappelle ce qu'il donne de son argent (à une tierce personne n'ayant pas droit à la succession), ne dépassant pas un tiers de sa fortune, clarifie ses dépenses légitimes, et nomme la personne qui se chargera de tout.

En effet, le testament n'est pas obligatoire, mais il est recommandé, conformément à ce qui a été rapporté dans les Sahîh d'al-Bukhârî et de Muslim, selon Ibn Umar, qu'Allah les agrée, le Prophète, prière et salut d'Allah sur lui, a dit :

« Un musulman qui possède une chose dont on peut disposer après sa mort, n'a pas le droit de rester deux nuits sans que son testament ne soit écrit devant lui. »
[Al Boukhari, Muslim] 

Par contre, s'il a des dettes ou des droits sans preuve écrite, il doit les signaler afin que les droits des gens ne soient pas lésés.

De même, il est préférable d'avoir deux témoins et de faire certifier son testament par une personne de science ; il ne doit pas se contenter de l'écrire, pour éviter toute falsification. Et c'est Allah Qui accorde le succès. 

Fatwa de cheikh Ben Baz.
Revue des Recherches Islamiques, n° 33, page 111. 

copié de salat-janaza.com
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
Repost 0
Published by Umm 'Issa wa Jahida - dans Testament
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 01:49
13059151661.jpg

  D'après Ibn Omar (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

« Il n'appartient pas à un musulman qui a des choses à recommander de passer deux nuits sans que son testament soit auprès de lui ».

 

Ibn Omar (qu'Allah les agrée) a dit :

 

«Depuis que j'ai entendu le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) dire cela, je n'ai pas passé une nuit sans avoir mon testament auprès de moi.»

 (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2738 et Mouslim dans son Sahih n°1627)

 

عن بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: ما حق امرئ مسلم ، له شيء يوصي فيه ، يبيت ليلتين إلا ووصيته مكتوبة عنده

قال ابن عمر ما مرت علي ليلة مذ سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم قال ذلك إلا وعندي وصيتي

 

Les savants ont dit que le testament (وصية - wasiya) est de trois types

 

puce-bleue  La wasiya obligatoire, comme montrée dans le hadith de Ibn Omar (qu'Allah les agrée) ci-dessus

 

Il s'agit de la wasiya que chaque musulman qui doit de l'argent (ou autre) à quelqu'un ou bien à qui quelqu'un doit de l'argent (ou autre) doit écrire et avoir auprès de lui.

 

puce-bleue  La wasiya moustahaba ou surérogatoire

 

Il s'agit la la wasiya dans laquelle un musulman veut léguer après sa mort une partie de ses biens pour un acte de piété (aumône, construction de mosquées...).

 

Par contre la valeur de cette wasiya ne peut dépasser le tiers des biens de la personne.

 

D'après Sa'd Ibn Abi Waqas (qu'Allah l'agrée), j'ai dit au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) : 

 

«Est-ce que je peux faire une wasiya de l'ensemble de mon argent ?»

 Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Non ».

 J'ai dit : «De la moitié alors ?»

 Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Non ».

 J'ai dit: «Le tiers ?»

 Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Alors le tiers et le tiers c'est beaucoup. Que tu laisses tes héritiers riches vaut mieux que tu les laisses pauvres et réduits à tendre la main aux gens...».

 (Rapporté par l'imam Boukhari dans son Sahih n°2742 et l'imam Mouslim dans son Sahih n°1628)

 

عن سعد بن أبي وقاص رضي الله عنه قلت : يا رسول الله ، أوصي بمالي كله ؟ قال : - لا - قلت : فالشطر ؟ قال : - لا - قلت : الثلث ؟ قال : فالثلث والثلث كثير ، إنك إن تدع ورثتك أغنياء ، خير من أن تدعهم عالة يتكففون الناس في أيديهم

 

D'après Imran Ibn Husayn (qu'Allah l'agrée) :

 

un homme a libéré 6 esclaves lui appartenant au moment de sa mort et il n'avait pas d'autres biens que eux.

 Lorsque cela est parvenu au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) il s'est énervé et a dit: « J'ai certes pensé à ne pas prier sur lui ».

 Puis il a appelé les esclaves, il les a divisé en trois groupes puis a tiré au sort entre eux. Il a alors libéré deux esclaves et en a gardé quatre en tant que tel.

 (Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°1958 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Nasai)

 

عن عمران بن حصين رضي الله عنه: أن رجلا أعتق ستة مملوكين له عند موته ، ولم يكن له مال غيرهم ، فبلغ ذلك النبي صلى الله عليه وسلم ، فغضب من ذلك ! وقال : لقد هممت أن لا أصلي عليه ثم دعا مملوكيه ، فجزأهم ثلاثة أجزاء ، ثم أقرع بينهم ، فأعتق اثنين ، وأرق أربعة

 

puce-bleue  La wasiya interdite

 

Elle peut prendre diverses formes comme par exemple faire une wasiya pour une personne qui a déjà un droit dans l'héritage, faire une wasiya pour déshériter une personne ayant un droit dans l'héritage, faire une wasiya en disant qu'on doit de l'argent à quelqu'un avec qui on s'est arrangé pour qu'il redonne la somme à un des enfants ou à une des épouses...

 

D'après Abou Oumama Al Bahili (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

« Certes Allah a donné à chacun son droit ainsi il n'y a pas de wasiya en faveur d'un héritier».

(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n° 2713 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

 

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: إن الله قد أعطى

كل ذي حق حقه فلا وصية لوارث

 

Article paru sur hadithdujour.com

Repost 0
Published by Umm 'Issa wa Jahida - dans Testament
commenter cet article