Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavage Mortuaire Islamique
  • Lavage Mortuaire Islamique
  • : As salamu'alaykum wa rahmatuLlahi wa barakatuhu, Vous trouverez ici, des réponse à vos questions relatives à la mort et aux divers usages dans certains cas précis. Dans le cas où vous ne trouveriez pas de réponse à vos questions sur le blog, n'hésitez pas à me laisser un message ou un commentaire avec votre question, je me ferai un plaisir de chercher pour vous, des réponses suivant le Coran et la Sunnah in chaa Allah t'Aala.
  • Contact

Recherche

21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 03:05

Sans-titre-1-copie-2.jpg

Question :

Le questionneur demande au sujet de la récitation de la Fatiha sur les morts dans les cimetières.


Réponse :

Cette chose est sans fondement.

La lecture du Coran sur les tombes n'est pas légiférée que ça soit la Fatiha ou une autre sourah.

La lecture sur les tombes ainsi que dans les cimetières est une innovation.

La Sounnah est de visites des tombes, de leur adresser le salam et de leur faire des invocations, conformément à la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem : 

« Visitez les tombes, elles vous rappelleront l'au-delà ».

Et il enseignait à ses compagnons, sallallaou 'alayhi wa sallem, qu'ils disent en visitant les tombes :

« Que le salam soit sur vous croyants et musulmans habitants des demeures.
Nous vous rejoindrons si Allah le veut. 
Vous êtes nos prédécesseurs et nous vous suivrons. 
Je demande à Allah de nous accorder le salut ainsi qu'à vous »

La Sounnah est ainsi, les gens leur font des dou'a, ils demandent pour eux le pardon, ils leur adressent le salam, mais en ce qui concerne la lecture, cela n'a pas de fondements.

La lecture sur les morts et dans les cimetières n'est pas légiférée, le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem ne l'a pas fait, ni aucun de ses compagnons, qu'Allah les agrée.

Traduit par l'equipe d'Assounnah
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

Partager cet article

Repost 0
Published by Umm 'Issa wa Jahida - dans La tombe - les cimetières
commenter cet article

commentaires